Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

LE SYNDICAT

Retour
2003. La création du SNAT et les premières années

2003. La création du SNAT et les premières années

LCommuniqué Tatouage Magazine mai-juin 2003e Syndicat National des Artistes tatoueurs (SNAT) est une association loi de 1901 créée en 2003 (Journal Officiel du 24 mai 2003). 
Deux figures bien connues du tatouage français sont à l'initiative de ce projet : Tin-tin (Paris) et Rémy (Etampes).
Leur objectif est ambitieux : regrouper des tatoueurs ayant pour but la défense et la reconnaissance du tatouage artistique et créatif en France, et faire reconnaître le tatoueur créatif comme un artiste à part entière auprès de l'Etat et du Fisc.
Le tatoueur français a en effet la réputation d'être de caractère individualiste. C'est pourtant cette dispersion qui l'a empêché d'être entendu jusqu'ici par les pouvoirs publics, malgré des revendications qui datent alors de plus de 20 ans. Au-delà du morcellement du tatouage français, l'imperméabilité de l'administration représente depuis toujours un mur difficile à entailler.

Charte Hygiène SNAT 2003-2008Quelques semaines après sa création, le SNAT propose en téléchargement libre et gratuit une Charte d'hygiène (archive PDF), rédigée en collaboration avec un professionnel de la santé.
Jusqu'en 2008, date de publication du premier décret apportant des règles sanitaires officielles à la pratique du tatouage, le document est utilisé comme référentiel par différentes administrations de contrôle.

Parallèlement à la diffusion de cette Charte, les représentants du SNAT, en particulier son président, Tin-tin, assistés de Maître Benjamin Mercier, Avocat à la Cour de Paris, et soutenus par le député-maire d'Etampes, M. Franck Marlin, s'efforcent d'appeler l'attention du Gouvernement et des pouvoirs publics sur les suppliques des tatoueurs français :
interpellation des Ministres de l'économie, de la santé, de la justice, coopération avec l'AFSSAPS (devenue depuis l'ANSM, Agence nationale de sécurité du médicament et de produits de santé) et la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) sur les questions liées aux encres de tatouage, alerte des médias et de l'opinion publique sur des projets de réglementation inadaptés, mise à disposition d'un forum en ligne...
En novembre 2004, le syndicat lance une pétition (archive PDF) "contre les mesures bientôt imposées aux tatoueurs".

Le 13 décembre 2004 marque un pas concret du SNAT : le président du syndicat est reçu au Ministère de la santé. Il repart avec la promesse d'être associé aux projets de règlementation esquissés par les services ministériels.
Suite à cette rencontre, Tin-tin tente de reprendre contact règulièrement, par téléphone et par courrier, avec l'Attaché parlementaire qui l'a reçu.
Il continue parallèlement à coopérer avec les services de l'AFSSAPS sur les alertes sanitaires.
Dans le même temps, le dossier TVA suit son cours : L'avocat du SNAT, Maître Mercier, intervient auprès des adhérents ayant entamé une procédure de demande de "restitution du trop perçu sur les trois dernières années" auprès des services fiscaux.
Malgré les sollicitations répétées de Tin-tin durant plusieurs mois, le Ministère reste silencieux : Afin de secouer les volontés politiques, l'idée d'une action de type manifestation se dessine doucement...

Consultez également
2017. Ouverture au Ministère de la Culture

2017. Ouverture au Ministère de la Culture

Le 17 janvier 2017, Le Parisien dévoile en exclusivité le sondage IFOP sollicité par le SNAT à...

27 décembre 2017
2014-2016. Le 10ème Art entre au Musée !

2014-2016. Le 10ème Art entre au Musée !

Dès le 7 janvier 2014, le SNAT diffuse massivement sa pétition "Pour un statut d'artiste...

5 janvier 2017
2013. Les encres de couleur menacées

2013. Les encres de couleur menacées

2013. L'histoire de 2008 se répète : Le 16 janvier, le SNDV (Syndicat de dermatologues) publie...

10 janvier 2014
2008-2009. La réglementation sanitaire se met en place

2008-2009. La réglementation sanitaire se met en place

Le 18 janvier 2008, SNAT et SPPF diffusent simultanément des communiqués de presse dénonçant les...

15 décembre 2009
2006-2007. Deux années de silence et un rapport stigmatisant

2006-2007. Deux années de silence et un rapport stigmatisant

Malgré une nouvelle promesse reçue en décembre 2005, 2006 voit malheureusement le scénario de...

31 mars 2008
2005. Les tatoueurs manifestent pour sauver leur activité

2005. Les tatoueurs manifestent pour sauver leur activité

Après un silence ministériel de plusieurs mois, le SNAT apprend, le 7 octobre 2005, par une...

28 décembre 2005
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus