Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
DASRI : Les "déchets mous" doivent toujours être éliminés !

DASRI : Les "déchets mous" doivent toujours être éliminés !

Il a récemment été rapporté plusieurs messages mettant en question la réglementation applicable aux DASRI produits dans les studios de tatouage : Des informations erronées semblent circuler concernant la collecte des "déchets mous", allant jusqu'à propager une "rumeur" remettant en cause l'élimination de ces déchets.

S'il est légitime pour chaque professionnel d'être attentif à la nature et à la quantité des DASRI produits, c'est-à-dire de veiller à ne pas surcharger les emballages avec des déchets non directement souillés, il est tout aussi essentiel d'éliminer consciencieusement les déchets contaminés par la filière DASRI.

Les tatoueurs produisent ainsi 2 types de DASRI :

  1. des déchets "perforants" (matériels coupants ou piquants) = aiguilles usagées (une fois = 1 client/1 séance), lames ou rasoirs jetables ;
  2. des déchets "mous" ou "solides" = gants, compresses et serviettes en papier contaminés, caps usagées, tubes et buses si elles sont à usage unique. Par extension, s'ils sont visiblement souillés : Autres matériels de protection utilisés (masque ou tablier à usage unique), champs de travail, gaines de protection des câbles d'alimentation, abaisse-langue, eaux de rinçage.

Il faut donc rappeler que :

  • Tous les déchets à risque infectieux (= souillés ou contaminés) issus des activités de tatouage par effraction cutanée sont assimilés à des DASRI (= déchets d'activité de soins) et doivent être éliminés par la filière spécialisée.
  • Les matériels coupants ou piquants doivent être collectés dans des boîtes ou minicollecteurs (1), ou à défaut (par exemple et notamment sur certaines conventions de tatouage) dans des fûts ou jerricans en plastique (2).
  • Les déchets "mous" ou "solides" doivent être collectés dans des caisses en carton avec sac en plastique (aussi nommées "emballages combinés") (3).
  • Tout élément non contaminé (emballages, protections à usage unique, élastiques, etc.) doit être jeté en poubelle classique, dès lors qu'il n'est visiblement pas souillé et ne présente donc pas de risque infectieux.
storage?id=827093&type=picture&secret=JV49SFL3mmYUjGzJG7dfLvwEs0tD863bqhlpHIAm&timestamp=1575566938

2 arrêtés précisent les modalités d'entreposage et de prise en charge des DASRI en vue leur élimination :

---
Ces modalités sont également rappelées et résumées sur notre site (accès adhérents pros).

Chacun doit contribuer à éviter que de fausses rumeurs ne se propagent : La réglementation DASRI reste inchangée, les recommandations de bon sens incitent uniquement à améliorer autant que possible le tri sélectif afin d'optimiser la quantité de DASRI produite.
Il s'agit par exemple de jeter aux ordures ménagères les protections du mobilier en cours de tatouage, dès lors qu'elles ne sont pas visiblement imbibées de sang.
Les autres déchets directement impliqués dans l'acte de tatouage lui-même (cités plus haut), doivent être considérés comme des DASRI.

(1) conformes à l'article 6 de l'arrêté du 24 novembre 2003
(2) conformes à l'article 5 de l'arrêté du 24 novembre 2003
(3) conformes à l'article 4 de l'arrêté du 24 novembre 2003

Consultez également
Professionnels reconfinés : sollicitez vos élus !

Professionnels reconfinés : sollicitez vos élus !

Beaucoup considèrent comme arbitraires, incompréhensibles et/ou injustes les dernières décisions...

3 novembre 2020
DASRI : Les "déchets mous" doivent toujours être éliminés !

DASRI : Les "déchets mous" doivent toujours être éliminés !

Il a récemment été rapporté plusieurs messages mettant en question la réglementation applicable...

4 décembre 2019
Alerte désinfectant ANIOS Surfa'safe premium : Infos pour les pros

Alerte désinfectant ANIOS Surfa'safe premium : Infos pour les pros

Pour répondre aux questions des professionnels du tatouage suite au communiqué ANSM du 7...

9 novembre 2019
Info et prévention : Belle initiative en Île-de-France !

Info et prévention : Belle initiative en Île-de-France !

20 mars 2019Parce que l'information passe ailleurs que par les lieux dédiés (studios de...

20 mars 2019
Retour sur le 20 novembre 2018 : Réunion d'information ARS Lyon

Retour sur le 20 novembre 2018 : Réunion d'information ARS Lyon

L'excellente initiative de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes suscite déjà de nouvelles volontés dans...

28 novembre 2018
Faire valoir ses droits d'artiste-auteur ?

Faire valoir ses droits d'artiste-auteur ?

Dans la continuité de ses actions pour la reconnaissance du tatouage artistique et du statut...

19 mai 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus