Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

L'ART

L'histoire des conventions à (re)découvrir dans l'ouvrage
"Mondial du Tatouage. Sous le regard de Tin-Tin" (Hachette, 2018)

Rassemblements de passionnés

Les premières "Tattoo Conventions" sont apparues aux Etats-Unis à la fin des années 70 : Pour un anglophone, une "convention" désigne souvent un grand rassemblement de personnes ayant en commun de partager une activité ou une passion commune. Lorsque les européens, et notamment les français, ont repris le concept quelques années plus tard, ils ont naturellement gardé le nom pour désigner ces événements dédiés au tatouage. Dans l’idée de se différencier, certains organisateurs ont opté pour des termes alternatifs comme : tattoo show, festival, fest, expo, salon... Quelle que soit la formule, mieux vaut s’en tenir à la liste des artistes annoncés, au programme et à l’affiche !

Lieux de rencontres
Grands noms du tatouage et tatoueurs moins connus s'y côtoient avec toutes sortes de publics : tatoués ou futurs tatoués en quête d'artistes, tatoués venus exhiber leurs peaux, pour le simple plaisir d'arborer leurs fresques ou pour porter les couleurs de leurs tatoueurs dans le cadre d'un concours de tatouages, novices venus découvrir un "monde", et autres curieux qui s'y déplacent entre amis ou en famille.
Pendant 2 à 3 jours, des centaines ou des milliers de visiteurs découvrent les allées de stands exposés et feuillètent books et catalogues de dessins, sous le bruit incessant des machines à tatouer : Quelques-uns en profitent bien sûr pour passer sous les aiguilles.
L’intérêt majeur pour le public est d’accéder à une grande variété de styles sur un même lieu le temps d’un week-end. On peut ainsi feuilleter le book des artistes et établir un premier contact. Cela peut être l’amorce d’un projet de tatouage, si on ne trouve pas l’opportunité de fixer une séance pendant l’événement.
Depuis quelques années, les artistes sont aussi de plus en plus nombreux à préparer, exclusivement pour les conventions, des "flashs" de leur création qu’ils proposent de tatouer une seule fois sur le principe du "walk-in" (sans rendez-vous, mais "premier arrivé, premier tatoué").

Richesse artistique
Les observateurs les plus attentifs sont capables de scruter un tatoueur au travail des heures durant et d'éplucher consciencieusement les books des artistes présents et s'offrent parfois,  à défaut de se faire tatouer, quelques-unes des nombreuses créations graphiques proposées : Peintures uniques, illustrations en séries limitées, sketchbooks, recueils artistiques, ou encore vêtements et autres produits dérivés décorés par leurs artistes favoris...
La diversité et l’originalité des styles artistiques réunis se reflètent sur les pièces présentées lors des concours, qui sont le point d’orgue de la manifestation. La renommée des membres du jury et le prestige des trophées traduisent l’application des organisateurs à rendre la convention mémorable : Ce sont eux qui incitent - ou pas - les tatoueurs présents à tenter leur chance et exposer leurs réalisations les plus récentes ou effectuées sur place.
Les lauréats de ces concours y voient souvent une consécration de leur art, à plus forte raison lorsque l’événement est largement couvert par les médias locaux, voire nationaux ou étrangers.

Les événements-phares
La plupart sont assez anciens pour être facilement repérés : On peut en effet estimer que parvenir à une dizaine d’éditions successives est un gage suffisant de solidité pour refléter une certaine qualité à la fois sur les artistes réunis, le lieu, les événements greffés sur la convention, ainsi que tous les éléments qui font la différence : Personnalités du jury des concours, expositions artistiques, concerts exceptionnels, diversité des offres de restauration, confort des espaces de détente (près du - ou des - bar(s) !)...
Les fonctions de l’équipe organisatrice ou de l’initiateur de la convention peuvent aussi être un indice intéressant : Un tatoueur expérimenté et reconnu ou un professionnel gravitant de longue date dans le monde du tatouage se verra accorder une évidente légitimité qu’on reconnaîtra difficilement à de "simples" spécialistes de l’événementiel par exemple. Il sera ainsi plus enrichissant de visiter un petit événement local qu’une grosse manifestation aux allures de salon des arts du corps par exemple.
On a en France la chance de compter de nombreuses dates qui valent le détour : Parmi elles, on ne saura que trop vous conseiller de visiter
Le Mondial du Tatouage au moins une fois dans votre vie : Vous pourrez vous vanter d’avoir assisté dans notre capitale à la convention la plus prisée au monde !

# Pour connaître la réglementation sanitaire applicable aux conventions de tatouage : Voir notre page Réglementation

Tu es adhérent et tu organises ou participes à l'organisation d'un événement dédié au tatouage ?
On partage ici l'affiche de ta convention, à nous envoyer à :
c o n t a c t @ s n a t . i n f o

(c) www.snat.info

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus