Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Professionnels reconfinés : sollicitez vos élus !

Professionnels reconfinés : sollicitez vos élus !

Beaucoup considèrent comme arbitraires, incompréhensibles et/ou injustes les dernières décisions du Gouvernement contraignant de nombreux secteurs de l'économie, en premier lieu les commerces de proximité jugés "non essentiels", dont évidemment les studios de tatouage, à fermer de nouveau leurs portes depuis le 30 octobre 2020 pour une durée indéterminée.

Plusieurs maires français ont d'abord signé des arrêtés non légaux visant à interpeller les services de l'État sur cette situation : Chaque professionnel peut lui-même solliciter l'attention de son maire, mais aussi et surtout de son député local, ou encore ses sénateurs, sur le cas des tatoueurs.
Même si les maires ne peuvent pas agir directement à l'encontre de l'Etat, ils peuvent eux-mêmes interpeller - à votre place ou avec vous - nos députés : Ce sont eux qui débattent, avec les sénateurs, sur les mesures prises par le Gouvernement.

Si vous souhaitez vous-même :

  • défendre votre légitimité à reprendre le travail dès que possible, considérant les conditions sanitaires exemplaires dans lesquelles vous exercez,
  • alerter contre le fléau du tatouage clandestin amplifié par les conditions actuelles du reconfinement, qui ne fait que contribuer à la propagation de l'épidémie,
  • témoigner de la menace de fermeture définitive qui pèse sur votre entreprise si vous ne reprenez pas rapidement, les aides de l'Etat ne suffisant pas à la sauver !

Que ce soit auprès de votre maire, ou directement auprès de votre député ou de votre sénateur, vous pouvez vous appuyer sur les requêtes du S.N.A.T. adressées depuis le 30 octobre 2020 aux Ministres de la santé, de l'économie, et du travail, en leur communiquant une copie de nos courriers électroniques et postaux (téléchargeables en dossier ZIP) :

>>> COURRIERS S.N.A.T. aux Ministères (dossier ZIP) <<<

En multipliant les requêtes, on augmente nos chances d'être entendus.
N'hésitez donc pas à encourager vos confrères à faire de même,
ou à vous regrouper pour adresser des lettres communes.

Si vous rencontrez des difficultés à télécharger ou ouvrir le dossier ZIP,
Si vous souhaitez une relecture de votre lettre/message
avant envoi (adhérents exclusivement)
vous pouvez nous contacter par e-mail : contact@snat.info

---
Ci-dessous l'aperçu de notre lettre adressée au Ministère de la Santé le 6 novembre 2020 :

storage?id=1300852&type=picture&secret=EBKmduU0tT1xpGv7aXi7rbzrhSi9EZ4J21S8mUfN&timestamp=1604854751

Contact S.N.A.T. : contact@snat.info

Lien vers cet article :
http://www.snat.info/articles/63647-professionnels-reconfines-sollicitez-vos-elus

Consultez également
Professionnels reconfinés : sollicitez vos élus !

Professionnels reconfinés : sollicitez vos élus !

Beaucoup considèrent comme arbitraires, incompréhensibles et/ou injustes les dernières décisions...

3 novembre 2020
DASRI : Les "déchets mous" doivent toujours être éliminés !

DASRI : Les "déchets mous" doivent toujours être éliminés !

Il a récemment été rapporté plusieurs messages mettant en question la réglementation applicable...

4 décembre 2019
Alerte désinfectant ANIOS Surfa'safe premium : Infos pour les pros

Alerte désinfectant ANIOS Surfa'safe premium : Infos pour les pros

Pour répondre aux questions des professionnels du tatouage suite au communiqué ANSM du 7...

9 novembre 2019
Info et prévention : Belle initiative en Île-de-France !

Info et prévention : Belle initiative en Île-de-France !

20 mars 2019Parce que l'information passe ailleurs que par les lieux dédiés (studios de...

20 mars 2019
Retour sur le 20 novembre 2018 : Réunion d'information ARS Lyon

Retour sur le 20 novembre 2018 : Réunion d'information ARS Lyon

L'excellente initiative de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes suscite déjà de nouvelles volontés dans...

28 novembre 2018
Faire valoir ses droits d'artiste-auteur ?

Faire valoir ses droits d'artiste-auteur ?

Dans la continuité de ses actions pour la reconnaissance du tatouage artistique et du statut...

19 mai 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus